Buenos Aires : premières impressions de l’Amérique du Sud

Hola amigos !

Ça y est, le grand voyage est lancé, on a décollé de Paris mercredi 15 mars ! Pour payer moins cher, on a dû faire une escale à Istanbul (pas très logique si vous regardez la carte…). On a dormi comme on pouvait sur les banquettes de l’aéroport toute la nuit, et nous sommes repartis pour 19h de vol jusqu’à Buenos Aires !

Heureusement il y avait à manger dans l’avion, et un écran pour s’occuper ! On suivait également l’itinéraire de l’avion sur une carte du monde ! Bon la nourriture n’était pas incroyable, mais on avait faim après la nuit à Istanbul donc on était ravis !

Après les 34h de voyage et la nuit passée sur les banquettes de l’aéroport d’Istanbul et la première nuit à l’auberge de jeunesse, on découvre enfin tranquillement la ville, sous un soleil radieux !! Il fait 25 degrés, c’est génial ! Ça fait plaisir d’avoir changé d’hémisphère 🙂

P1010501

La ville est super jolie, et les argentins super accueillants, fidèles à leur réputation. Déjà dans l’avion, nous étions à côté d’une argentine qui rentrait chez elle à Buenos Aires, et nous avons sympathisé et beaucoup discuté. Elle nous a aidé à acheter les billets de bus pour aller de l’aéroport, et nous a donné des astuces pour les transports en communs et la vie dans la ville, pour ne pas se faire arnaquer, car les touristes sont des proies faciles, ils ne connaissent pas le prix des choses !

On a beaucoup marché le premier jour pour voir un maximum de choses dans cette ville aux quartiers bien distincts. Certains sont très européanisés (il ne faut pas oublier que l’Argentine est une ancienne colonie espagnole), et d’autres beaucoup moins.

P1010481P1010479P1010483P1010488

Le deuxième jour, nous avons justement choisi de visiter un quartier beaucoup plus pauvre : la Boca (boca = bouche, embouchoure du Rio Riachuelo). C’est un quartier beaucoup plus vivant et plus coloré que ceux qu’on avait visité avant. On a adoré !
Les maisons sont toutes de couleurs vives, il y a de la musique dans la rue, des démonstrations de tango, et du « street art » partout (des tags et graffitis magnifiques).

Nous avons également visité différents marchés dans le quartier de San Telmo, intérieurs comme extérieurs, avec des choses à vendre de tous horizons : beaucoup d’antiquaires, mais aussi des fringues, de la viande, des fruits et légumes…

[photos san telmo]

Le samedi soir, nous avons rejoint un ami qui français qui habite à Buenos Aires, pour faire un asado. C’est un grand barbecue avec plein de viandes grillées différentes, des légumes pour accompagner (essentiellement des poivrons), c’est vraiment délicieux ! L’asado est une coutume très répandue dans le pays, les Argentins en font tout le temps, et on les comprend bien : )

Nous avons fini dimanche par la descente de la rue Defensa, célèbre pour son marché du dimanche, où l’on trouve également de tout, et où l’on peut également se poser pour déjeuner au milieu de la fumée des grillades !

C’est déjà la fin de Buenos Aires, et nous sommes ensuite partis pour 18h de bus, direction… Vous le saurez au prochain article 🙂

Muchos besitos,

Antoine et Alexis, alias les Enfanturiers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s