Le désert d’Atacama

Hola amigos !!

Une fois n’est pas coutume, après une petite semaine passée en Argentine, nous voilà de nouveau à traverser la frontière, pour repasser au Chili. De notre côté, nous voilà arrivés dans le désert d’Atacama, dans le petit village de San Pedro de Atacama. Les températures sont très différentes entre le jour et la nuit : le jour, il fait environ 25 degrés car nous ne sommes pas en été, et la nuit les températures sont souvent négatives ! Cela s’explique par le fait que tout est en altitude dans cette région :la ville de San Pedro est à 2800 mètres d’altitude, et toutes les excursions sont autour de 3500-4000 mètres d’altitude. Il n’y a pas de neige car c’est malgré tout un désert 😊

map san pedro

C’est l’une des zones les plus arides du monde. Cela est dû à 3 raisons :
– C’est situé au 23ème parallèle sud, sur le tropique du Capricorne. Tous les déserts du monde sont situés à cette latitude
– Le désert est encerclé par plusieurs cordillères (chaînes de montagnes), qui empêchent les nuages d’arriver
– Un courant froid remonte l’océan Pacifique, ce qui le rend très froid et limite beaucoup l’évaporation de l’océan.

San Pedro est un petit village qui ressemble un peu à un village de cow boys, tout plein de sable et de poussière ! C’est le point de départ de nombreuses excursions dans la région.

Nous avons mis 36 heures de bus pour arriver jusqu’à cette ville, nous avons passé deux nuits d’affilée dans le bus, à la fin on ne tenait plus en place ! En arrivant, nous avons donc décidé d’aller essayer le « sandboard » pour se défouler. En anglais, sand veut dire sable, donc le sandboard, c’est du snowboard sur le sable !! On monte à pied une grande dune de sable, puis on redescend tout sur une planche, c’est génial ! Cela procure des super sensations, mais il faut remonter pendant 15 minutes à pied pour 30 secondes de descente. Pas hyper rentable, mais très amusant 😊

Le lendemain, on part pour l’excursion des Piedras Rojas, au sud de San Pedro. Malgré cette région très aride, il y a des lagunes, un peu comme des oasis au milieu du désert. Nous sommes tombés sur une lagune dans laquelle se reposaient des dizaines de flamants roses !! C’était incroyable de les voir tous ensemble, nous avons même pu prendre en photo leur envol ! Nous n’avons pas pu voir les pierres aussi rouges que promises, par manque de soleil, mais la lagune encerclée par les montagnes rattrape très largement le coup. Nous sommes gelés et soufflés par un fort vent ! Si seulement Antoine avait pris son kite…

Au retour, nous avons pu voir un lama de très près, qu’Antoine a même pu le nourrir ! C’est assez drôle car les lamas ont toujours l’air très fiers, ils se tiennent très droit. Ces lamas sont très hautains, on dirait qu’ils nous prennent systématiquement de haut ! En même temps, s’ils se fâchent, on risque de se faire cracher dessus, donc on accepte volontiers leur snobisme !

Le lendemain matin, très tôt pour le lever du soleil, nous partons voir des geysers !! Un geyser est un « trou » dans le sol, duquel s’échappe une colonne de fumée, et parfois de l’eau en ébullition ! La lave en fusion très profond sous terre, la même que pour les volcans, réchauffe l’eau des nappes phréatiques et fait remonter l’eau sous forme de vapeur ou de liquide chaud ! C’est impressionnant !!  Les geysers permettent même de chauffer des bassins d’eau chaude naturelle, on dirait des vraies piscines, chauffées par la nature :

Nous avons ensuite pris une journée « off » pour se reposer, c’est la course depuis presque deux semaines ! On en profite pour avancer le blog, répondre aux questions des « Enfanturiers Juniors », les enfants de Dijon avec qui nous partageons notre périple. Nous profitons d’être dans un pays chaud pour manger un guacamole maison, car les avocats en Amérique du Sud sont délicieux, sur une délicieuse baguette française : un artiste boulanger s’est installé à San Pedro pour promouvoir le bon pain français 😊

Pour compléter cette journée, nous avons à nouveau loué des vélos, pour aller cette fois visiter la vallée de la Lune, à quelques km de San Pedro. Au programme : visite de grottes, paysages lunaires, et coucher de soleil sur la dune. Dès l’entrée dans la vallée, on comprend mieux son appellation : on a l’impression d’être sur une autre planète. Alexis et Héloïse sont vraiment des feignasses, ils font la montée en stop dans un pick-up avec un américain qui passait par là, alors que les vélos sont supers !

Après un retour de nuit au flash du téléphone (heureusement que la route n’est pas très fréquentée), nous décidons de partir à une « fiesta escondida » (=fête cachée) à l’extérieur de la ville. En effet, le nouveau maire de la ville est très anti-jeunes, il est donc interdit de faire du bruit et de consommer de l’alcool après 1h du matin dans la ville. Les jeunes se retrouvent donc à l’extérieur pour en profiter jusqu’au bout de la nuit. On passe une super soirée, avec beaucoup d’étrangers (plus que de locaux finalement), remplie de belles rencontres 😊 C’est marrant de rentrer à l’heure où nos copains belges de l’auberge se lèvent pour aller voir les geysers !

Quel réveil à 7h30 ! Nous ne sommes pas encore tout à fait sobres, le réveil est funky ! Départ à 8h pour le salar de Tara, une des excursions phares de San Pedro ! Notre guide Felipe est top, un vrai guide National Geographic. Ça tombe bien, les points de vue sont dignes de couverture National Geographic ou Geo ! Felipe connaît le salar comme sa poche, et son mini-van le traverse à vitesse grand V, incluant quelques petits dérapages contrôlés, ce n’est pas pour nous déplaire, les sensations sont au rendez-vous !

Pour terminer en beauté cette halte à San Pedro, on s’est lancés un défi : aller tout en haut du volcan Lascar, à 5600 mètres d’altitude ! C’est tout de même 800 mètres de plus que le Mont Blanc, qui est le plus haut sommet d’Europe ! Nous sommes montés en 4×4 jusqu’à 5000 mètres avec un guide et d’autres français rencontrés la veille.
Pour monter jusqu’au sommet, le fait d’être en altitude nous a posé de nombreux problèmes. Tout d’abord, il y a moins d’oxygène, donc on s’essouffle très très vite ! Nous allions donc très lentement : environ un pas toutes les 2 ou 3 secondes, car si quand on essayait d’aller plus vite on s’essoufflait directement ! De plus, l’altitude donne mal à la tête, donc nous devions aller doucement pour éviter les migraines. C’était une vraie expédition ! Et il faisait très froid, entre 0 et -5 degrés, avec beaucoup de vent ! Une fois en haut, quel spectacle ! On se sent « on the top of the world », on est les rois du monde ! Et une grande sensation de fierté nous envahit, on a réussi !!

Nous rentrons épuisés du volcan, mais c’est notre dernier soir, et nous voulons profiter d’être dans le désert d’Atacama pour aller observer les étoiles. C’est un des meilleurs endroits au monde où il est possible de les observer. Nous avons donc réservé un tour avec Alain, un français ancien photographe astronome, qui nous explique « un monton de cosas ». On observe à l’œil nu puis au téléscope la voie lactée, les différentes constellations, mais également les planètes Saturne et Jupiter (on peut voir bien distinctement l’anneau de Saturne et les satellites de Jupiter). Au retour de cette excursion, nous voulons se faire un petit restau pour fêter le départ d’Héloïse, qui se finit en une pizza à emporter que l’on mange dans le seul bar de San Pedro.

P1050747

Il faut désormais ranger nos sacs à dos (qui s’étaient bien étalés en 6 jours) pour partir pour le salar d’Uyuni, encore un moment phare de notre périple ! Vous trouverez en conclusion de cet article la vidéo bilan de notre semaine à San Pedro.

A bientôt pour de nouvelles aventures, dans un pays où nous n’avons pas encore mis le pied 😊

Publicités

Une réflexion sur “Le désert d’Atacama

  1. Hello
    Petit message pour Alexis qui j espère parviendra le jour « J » : Moi (tantine Sabine), Vincent, Adrien, Romain et Morgane te souhaitons un heureux et joyeux anniversaire. On voit que tout se passe bien pour toi et Antoine. Que demander de plus comme kdo avec tous ses beaux paysages et pays que tu visites !!?? Profites bien de ton voyage. Gros gros bisous !!!!! A bientôt !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s