Les Enfanturiers au Brésil

Salut les amis !

Après la côte Pacifique de l’Amérique du Sud, nous avons changé de pays, et même de langue, car nous sommes à Rio de Janeiro au Brésil ! Au Brésil, contrairement à tous les pays que nous avons visité avant, on parle le portugais ! Nous ne parlons pas du tout portugais, mais c’est très proche de l’espagnol, donc nous arrivons un petit peu à comprendre lorsque les gens parlent. Ça fait quand même bizarre d’arriver dans un pays où on ne parle pas la langue.

1

Rio est une ville incroyable ! Il y a des plages magnifiques directement dans le centre-ville, au pied des immeubles. On peut voir des Brésiliens en tenue de plage, en tongs et maillot de bain, dans les grandes rues de la ville, c’est très amusant 😊 Nous avons été agréablement surpris de découvrir que les plages sont très propres ! Il n’y a quasiment aucun déchet, le sable et l’eau sont vraiment propres. Les deux plages les plus connues de Rio s’appellent « Copacabana » et « Ipanema », les deux sont très agréables, les vagues y sont énormes, les caïpi y sont fraîches, on est une fois de plus aux portes du bonheur !

Nous avons ensuite eu l’immense chance d’aller au célèbre stade Maracanã, pour voir le « clasico » entre deux grands clubs de la ville de Rio : Flamengo et Fluminense ! Le club de Flamengo est très populaire au Brésil, la moitié du stade était pleine à craquer de maillots rouge et noir, alors que l’autre moitié du stade, celle des supporters de Fluminense, était quasiment vide ! Les équipes jouaient très bien, le match était très disputé ! La partie s’est finalement terminée sur un match nul, 2 partout. Nous étions du côté des supporters de Flamengo, et nous avons même acheté un maillot ! L’ambiance était incroyable, car tout le stade connaissait les mêmes chants, et tout le public chantait comme un seul homme pour encourager les joueurs.

Pour prendre un peu de hauteur, nous sommes montés en haut du célèbre Corvocado, le christ rédempteur ! La statue est vraiment impressionnante, car elle surplombe toute la ville de Rio. Nous avons beaucoup ri, car pour pouvoir prendre en photo la statue du Christ, il y a des petits tapis pour pouvoir s’allonger par terre et pouvoir voir la statue de toute sa hauteur.
Au-delà de la statue, ce que nous avons préféré est la vue, stupéfiante. On a une vue magnifique sur la ville entière ! On se rend compte que c’est une ville gigantesque, construite sur une zone très escarpée, avec des nombreuses montagnes, et cela participe à son charme. La ville est un enchainement de quartiers aisés, construits à hauteur de l’eau, et de favelas, construites sur les collines, beaucoup plus populaires et dangereuses ! (On entendait tous les jours des coups de feu dans les favelas…)

Rio de Janeiro est dans une zone tropicale, ce qui nous a permis d’observer une végétation incroyable, qui n’a rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de voir en France. Nous sommes allés dans un jardin botanique, dans lequel nous pouvions observer des arbres et des plantes assez surprenants : des nénuphars gigantesques, un arbre aux racines originales. Antoine pose fièrement devant une autre curiosité de la nature. Nous avons aussi vu de magnifiques tortues marines !

En ce moment au Brésil, c’est l’hiver, et dans les pays tropicaux, l’hiver correspond à une saison de pluies ! Nous avons donc eu plusieurs jours de pluie intense durant notre séjour à Rio. Comme ce n’est pas notre genre de rester à rien faire, nous avons profité de ce mauvais temps pour aller visiter un musée très intéressant : le Musée de Demain. Il s’agit d’un musée qui fait réfléchir le visiteur sur l’avenir de notre planète, et sur la vie que les hommes auront dans le futur. C’est passionnant de réfléchir à des questions telles que : « comment feront nous lorsque nous seront 10 milliards sur la terre » ? Ou encore « comment faire pour supprimer les inégalités entre riches et pauvres » ? Le Musée donne vraiment envie de faire attention à trier ses déchets, à économiser l’électricité, etc. Voici l’architecture du bâtiment. Qu’en pensez-vous ?
C’était vraiment passionnant, nous vous encourageons vraiment à vous intéresser à l’avenir de notre planète, et à l’environnement, car c’est indispensable pour notre avenir !

Nous sommes ensuite montés en haut de Dos Irmãos, un ensemble de deux collines au bout de la plage d’Ipanema, pour observer Rio d’un autre point de vue. Nous vous laissons profiter du paysage 😊 Pour y grimper, avant le chemin piéton, il faut traverser en moto-taxi la favela pacifiée Vidigal. Nous avons ainsi pu approcher de plus près et voir de l’intérieur une favela. Ce sont les quartiers les plus pauvres Rio, très colorés et très vivants, mais il est dangereux pour les touristes d’y aller. Nous n’avons pas pu nous promener dans les autres, non pacifiées. Rio est une ville assez dangereuse pour les touristes, nous devons donc faire très attention à nos affaires, et nous ne nous éloignons pas des rues fréquentées et des quartiers les plus sécurisés. [117]

Nos quelques jours à Rio sont passés bien trop vite, et nous avons beaucoup aimé cette ville animée et tournée vers la mer. Nous partons maintenant visiter la région de Rio, pour profiter à nouveau de la nature dans des endroits plus sauvages : Ilha grande et Paraty (prononcer iya granche et parachi). Comme à notre habitude, nous avons pris notre bus au dernier moment, et encore une fois nous sommes chanceux car nous avons juste eu le temps de manger un sandwich avant de partir. Heureusement que c’est la basse saison et que les bus ne sont pas trop remplis !

Pour aller sur Ilha grande, qui est, comme son nom l’indique, une île, il a fallu prendre un bateau. Ils les appellent les speed-boat, et effectivement, cela va très vite ! 30mn plus tard, nous voilà arrivés sur cette île très préservée. En effet, il n’y a pas de voiture sur cette île, tout se fait à pied, à vélo ou en bateau. Les plages de cette île sont superbes, mais il faut marcher plusieurs heures dans la jungle pour y arriver. On arrive donc essoufflés et tout transpirants à la plage, mais quel plaisir de mériter vraiment ces plages de sable fin !

Lors de notre passage à Rio, nous avions acheté un jeu de plage brésilien. Ne connaissant pas le nom de ce jeu, nous l’avons appelé du nom du brésilien qui nous l’a vendu : Josep. C’est une sorte de gros volant de badminton, mais cela se joue à la main. Après de nombreuses minutes à s’entraîner et se faire simplement des passes, nous avons pris le coup de main et sommes devenus experts ! Pour corser le tout, nous avons donc tracé un terrain dans le sable et fait de nombreux matchs disputés ! A votre avis, qui a gagné le plus de matchs ? Si vous trouvez le vrai nom de ce jeu aussi, nous sommes preneurs 😊

La plupart des plages de l’île étant inaccessibles car trop loin à pied, nous avons passé une journée en bateau pour faire un tour de l’île. Quel plaisir de découvrir des plages complètement désertes, seulement pour nous ! Sur le bateau, il y avait plusieurs argentins avec nous. Nous avons donc parlé espagnol toute la journée, et quel plaisir de pouvoir échanger avec des étrangers ! En effet, comme nous ne parlons pas portugais, c’est très difficile d’échanger avec les locaux ici au Brésil et c’est très frustrant ! On pensait que parler espagnol nous permettrait de comprendre le portugais car les langues sont très proches, mais l’accent brésilien est en fait très différent et difficile à comprendre.

Nous sommes ensuite repartis de l’île pour aller à Paraty, petit village typique au bord de la mer. Nous sous sommes promenés dans le village, sur les pontons où de nombreux bateaux attendent les touristes pour les emmener dans la baie. Nous avons cherché quelques souvenirs pour nos familles, car Alexis repasse en France début Juillet et pourra donc tout déposer, cela nous évite de tout porter pendant encore 2 mois.

Nous avons ensuite passé une journée sur un tout petit voilier que nous avons loué avec deux anglais. Après avoir passé une journée entière en espagnol, voici une journée entière en anglais ! C’est super car cela nous entraîne avant l’Australie, mais on mélange souvent les deux langues ! Le vrai plaisir de cette journée était d’être libre et de pouvoir s’arrêter dès que l’on voulait.
Cette journée fait vraiment du bien à Antoine qui était vraiment en manque de faire du bateau ! On ne le changera pas…
Malheureusement, le vent nous a fait défaut, et nous avons donc passé presque toute la journée au moteur, nous allions tout doucement… Nous avons simplement pu naviguer à la voile au moment du coucher de soleil, cela nous a donc fait rentrer de nuit, mais cela valait vraiment le coup d’avoir quelques minutes paisibles sans le moteur !
Nous avons même trouvé un endroit où l’on a pu nager avec des centaines de poissons, de toutes les couleurs, c’est extraordinaire, c’était la première fois que l’on faisait cela ! Alexis a même pu nager avec des tortues !

Nous sommes maintenant revenus à Rio de Janeiro pour bien préparer nos sacs, et terminer ce séjour en Amérique du Sud. Malheureusement, le temps n’est pas au rendez-vous et les randonnées que nous voulions faire étaient dans la brume, cela ne valait pas le coup de monter… Cela a tout de même été l’occasion de se promener à nouveau dans la ville, et pour Antoine de gouter l’eau de coco : on fait simplement un trou dans la noix de coco, et l’on boit l’eau qui est dedans avec une paille. On se promène également au parc Lagé, très joli, mais où l’on observe tout de même un panneau mettant en garde contre les agressions avec armes à feu… On ne tente pas le diable, demi-tour !

Ce retour à Rio a également été l’occasion de retrouver les potes que nous avions rencontrés lors de notre première semaine, et de profiter de la vue nocturne de Rio, très animée ! Caïpirinhas, caïpirinhaas, caïpirinhaaaas, reggaeton, rencontres, et même une baignade au lever de soleil sur la plage de Copacabana avant de rentrer se coucher ! Rio nous a conquis !

Maintenant, une grande page va se tourner, nous partons vers l’opposé du globe : l’Australie ! Nous espérons que vous avez apprécié suivre notre voyage, pour nous c’était un immense plaisir de le partager avec vous !

Les Enfanturiers, Alexis et Antoine

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s